ETUDES DOCTORALES

Le système LMD permet aux étudiants titulaires d’un Master de poursuivre leur étude en Doctorat. Cette formation dispensée au niveau de l’ENSJSI (décret exécutif n°08-265 du 19 août 2008), est intervenue dans un contexte caractérisé par la modernisation des plateformes numériques intégrées ainsi que le développement des réseaux des télécommunications et une évolution des formes d’usage et de réception des contenus médiatiques, appuyée par la multitude d’organes médiatiques tous supports confondus, ce qui nécessite de nouvelles approches et méthodes de recherche adaptées à ces mutations.  

La sous direction chargée de la Formation Doctorale, de la Recherche Scientifique et du Développement Technologique, est située au niveau du Rez De Chaussé, du bâtiment abritant l’Ecole Supérieure nationale de journalisme et des sciences de l’information,  côté gauche par rapport à l’entrée des étudiants.

Des tableaux d’affichage sont mis à la disposition des doctorants et enseignants qui pourront accéder facilement et régulièrement à toutes les notes d’information, et communiqués portant sur le déroulement des cours, les emplois du temps,  organisation de manifestations scientifiques etc. Cet espace est situé devant l’entrée de la sous direction de la post graduation

ORGANIGRAMME

L’arrêté ministériel fixant l’organisation administrative des grandes Ecoles Nationales  prévoit en article 4 l’organisation suivante de la Sous Direction Chargée de la Formation Doctorale, de la Recherche Scientifique et du Développement Technologique, de l’innovation et de la promotion de l’entreprenariat comme suit :

  • Service de la formation doctorale.
  • Service du suivi des activités de recherche et de valorisation de ses résultats.
  • Service de l’innovation et de la promotion de l’entreprenariat.

ACTIVITES ET MISSIONS 

  • Assurer la Formation Doctorale.
  • Suivi et Valorisation de la Recherche Scientifique.
  • Lancement de deux numéros annuels de la revue de l’ENSJSI.
  • Organisation des activités du Conseil Scientifique.
  • Suivi du perfectionnement et du recyclage des enseignants.
  • Initier les actions de promotion des échanges et de coopération avec d’autres établissements du secteur.
  • Prendre en charge les besoins croissants des entreprises nationales en réponse aux attentes du marché.

CONCOURS D’ACCES AU DOCTORAT 

L’accès à la formation doctorale se fait par voie de concours. Les conditions d’organisation et de sélection des candidats sont fixées par l’arrêté n°345 du 17/10/2012 modifiant et complétant l’arrêté n°191 du 16 juillet 2012 et ce, conformément à la spécialité de la formation en master dans les spécialités de la présente formation doctorale, sur la base de 50% au moins des modules enseignés à savoir :

a. Pour l’option Médias, Communication et Société, les masters concernés sont spécialisés dans :

  • Institutions et Gestion des Médias.
  • Médias et Société.
  • Journalisme Socio-Culturel.

b. Pour l’option Journalisme, pratiques et Spécialisation, les masters concernés sont spécialisés dans :

  • Journalisme Scientifique.
  • Journalisme Economique.
  • Journalisme Institutionnel et d’Entreprise.
  • Journalisme Politique et Juridique.

Le candidat doit disposer d’un dossier pédagogique dûment complété.

Le respect des échéances d’inscription arrêtées et affichées par la sous-direction de la post graduation est primordial.

DEROULEMENT DU CONCOURS 

Les étudiants doivent passer deux épreuves écrites dans les matières suivantes :

a. Pour l’option : Médias, Communication et Société.

  • Matière 1 : Méthodologie de Recherche.
  • Matière 2 : Sociologie des Médias.

b. Pour l’option : Journalisme, Pratiques et Spécialisation :

  • Matière 1 : Méthodologie de Recherche.
  • Matière 2 : Analyse Critique des Médias.

 

LES DOCTORALES

La sous-direction de la post graduation organise les doctorales chaque fin de semestre.

L’objectif de ces doctorales est l’appréciation par un comité d’enseignants du processus de recherche pour chaque doctorant.

AXES THÉMATIQUES PROPOSÉS PAR LE COMITÉ DE FORMATION DOCTORALE AUX THÉSARDS

  • 1/ Analyse des discours médiatiques
  • 2/ La didactique des discours journalistiques (conception, transmission etappropriation des savoirs et des savoir-faire dans le domaine du journalisme)
  • 3/ Pratiques journalistiques et développement durable
  • 4/ Rôle de la veille informationnelle dans le management des institutions médiatiques
  • 5/ La presse écrite en Algérie à l’ère du numérique –perspectives et enjeux économiques-
  • 6/ Les médias entre la logique marchande, vecteur culturel et fonction démocratique
  • 7/ Les médias, les relations internationales et les nouvelles pratiques
  • 8/ Communication des entreprises et organisations
  • 9/ La communication scientifique
  • 10/ Éducation aux médias et aux TIC
  • 11/ Les usages des réseaux sociaux dans la communication politique enAlgérie
  • 12/ Les politiques d’aide à la presse
  • 13/ Réseaux numériques et économie de l’information
  • 14/ Sociologie du métier de journaliste en Algérie
  • 15/ La sémiologie de l’image
  • 16/ Nouveaux médias, journalistes citoyens et blogueurs ; quelle grille de lecture ?
  • 17/ Critique culturelle et cinématographie
  • 18/ Lecture critique sociopolitique et juridique de la caricature de presse- décryptage de quelques cas-
  • 19/ La presse écrite dans le domaine artistique algérien
  • 20/ Autopsie de la presse coloniale
  • 21/ Étude analytique et socio- littéraire de quelques grands écrivains et journalistes
  • 22/ Radioscopie de la lecture de presse
  • 23/ L’opinion publique en Algérie
  • 24/ La une des presses -étude comparative-
  • 25/ Liberté de la presse et droit de l’information
  • 26/ Droits d’auteur à l’ère du numérique
  • 27/ Les publics et leurs cinémas
  • 28/ Lectures de l’histoire à travers les médias
  • 29/ L’audio-visuel face à la disparition de supports
  • 30/ Médias et façonnage des esprits