L'entame de l'année universitaire sous l’empreinte du pole d'excellence

ENSJSI pole d'excellence

L’Ecole nationale supérieure du journalisme et des sciences de l’information (ENSJSI), sise à Ben Aknoun, devient dès cette rentrée universitaire un pôle d’excellence pour les nouveaux bacheliers.

C’est ce qu’a annoncé hier le professeur Abdesslam Benzaoui, directeur de l’ENSJSI, lors de la cérémonie d’ouverture de l’année universitaire, 2017/2018.

Cet établissement universitaire, qui se conforme ainsi au statut spécifique aux grandes écoles nationales, accueillera cette année, en première année, 148 étudiants ayant obtenu le baccalauréat avec 14,13 de moyenne et plus.

Il s’agit pour ces derniers de passer par des classes préparatoires pendant deux ans, en vue de passer au master, c’est-à-dire un bac+, a précisé M. Benzaoui.

L’ensemble des nouveaux admis seront répartis en six groupes, en vue de poursuivre une formation en journalisme et en sciences de l’information et de la communication (tronc commun), a expliqué le directeur de l’ENSJSI. L’accès à la formation master se fera après avoir accompli les deux ans avec succès.

Quant aux étudiants qui auront « trébuché « en cours de route et n’accèderont pas de ce fait au master, ils seront réorientés vers la faculté des sciences de l’information et de la communication pour continuer en troisième année et préparer une licence.

M. Benzaoui, devant un parterre d’enseignants et d’étudiants, n’a pas manqué de souhaiter la bienvenue aux nouvelles recrues de l’ENSJSI et de mettre en exergue les moyens déployés par la direction de l’école, ainsi que la disponibilité de son staff afin d’accueillir les étudiants dans de bonnes conditions et leur assurer une formation de qualité qui répondra à la demande du marché du travail.

Et de poursuivre : « Nous tendrons à former les meilleurs journalistes dont les médias nationaux ont besoin. Nous mettrons à leur disposition un studio doté d’équipements très sophistiqués, une salle de rédaction et une autre dédiée au montage. Tous ces moyens permettront aux « ensjsistes » de se frotter aux pratiques réelles du terrain et de s’initier exclusivement à une technologie très développée « .

Dans ce sillage, l’Ecole supérieure de journalisme mise énormément sur l’introduction des nouvelles technologies dans la formation notamment en nouant des partenariats avec diverses entreprises médiatiques nationales ou étrangères, voire avec des pôles d’excellence de par le monde.

C’est dans ce cadre qu’entre la formation offerte par ladite école aux majors de promotion 2015/2017 et qui ont été distingués lors de cette cérémonie. Il s’agit de six lauréats ayant été classés à la tête des six spécialités du master. Ils ont bénéficié d’une bourse en vue de suivre une formation de 15 jours à l’Ecole supérieure de Montpellier (ENJ Pro Montpellier, France) et qui portera sur le journalisme numérique.

Il sera question de couvrir le Festival international du cinéma méditerranéen de Montpellier où l’Algérie sera l’invité d’honneur. Il convient de rappeler que cette distinction est devenue pour l’ENSJSI un rituel depuis quelques années.
Aziza Mehdid
Le jeune Indépendant